La sensibilité

Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet qui me tient particulièrement à coeur, la sensibilité. La célèbre marque de cotons démaquillants que nous sommes nombreuses à utiliser, moi la première depuis de nombreuses années, complète sa gamme pour les peaux sensibles : Demak’Up Sensitive. Une vidéo a été réalisée pour l’occasion autour du thème de la sensibilité et Demak’Up m’a proposé de réagir dessus, j’ai accepté avec plaisir parce que c’est un sujet qui me parle beaucoup.

Le terme « sensibilité » est parfois associé à quelque chose de négatif, des mots comme : faiblesse ou fragilité peuvent raisonner en nous. C’est en grandissant que j’ai compris que la sensibilité n’était pas un défaut mais au contraire un atout. Je pense qu’au travers des articles où je me suis livrée ces derniers mois vous avez dû percevoir que la sensibilité faisait partie intégrante de ma vie. Quand j’étais plus jeune, je le vivais très mal et puis j’ai fini par prendre conscience que cette sensibilité faisait partie de mes qualités et de mes forces.

Car oui, je suis émotive, oui, je suis anxieuse, oui, je peux m’émouvoir très facilement mais pour rien au monde, je voudrais être différente. Il y a eu une période où je me suis mise à rougir dans certaines situations. Il a suffit qu’une personne me le fasse remarquer une fois en se moquant un peu de moi pour que ça devienne une sorte de phobie et que je me mette à rougir encore plus. J’anticipais chaque situation, en me disant « au secours, je vais rougir, ça va être un drame, tout le monde va le remarquer ». La peur du jugement, du regard de l’autre, de ce qu’on allait penser de moi. Cette peur de ne pas arriver à contrôler mon corps et qu’on puisse lire en moi comme dans un livre ouvert.

C’est incroyable toutes ces émotions et cette sensibilité qui nous gouvernent parfois. J’ai eu envie de la combattre, de reprendre le contrôle et puis je me suis rendue compte que c’était ma nature, que cette sensibilité me caractérisait et qu’elle était aussi ma force. C’est elle qui me permet d’être pourvue de certaines qualités que j’espère vraiment garder toute ma vie !

Du côté de ma peau, je me suis rendue compte qu’elle devenait elle aussi plus sensible au fil des ans. Je suis très réactive aux chauds/froids et à certains aliments qui entrainent des petites rougeurs au niveau de mon nez. J’ai donc pris conscience qu’il fallait que je chouchoute encore plus ma peau, avec douceur, en étant à son écoute et en prenant soin d’elle et elle me le rend bien. Voilà pourquoi cette gamme ainsi que leur vidéo me parlent de façon très positive. Le message véhiculé me plait beaucoup. La sensibilité n’est pas un défaut mais un véritable atout. Une peau sensible est une peau délicate, expressive et radieuse.

Je vais m’empresser de tester cette gamme Sensitive de Demak’Up car le démaquillage est pour moi l’étape clé et primordiale dans une routine soin, je n’y déroge absolument jamais ! Je vous ferai bien sûr un retour dans un prochain article beauté pour vous dire ce que j’en ai pensé.

Et vous alors, qu’est ce que la sensibilité représente pour vous ?

Article en partenariat avec Demak’Up

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestGoogle+

Vous aimerez

8 commentaires sur “La sensibilité

  1. Je partage ton avis sur l importance du démaquillage … Je place la marque Demak up au top , toutefois j’ai teste les cotons ovales de chez Lidl marque Cien et j avoue que je n’ai pas été déçue ….

  2. Perso je suis passée aux cotons réutilisables en eucalyptus : beaucoup mieux pour la planète, le porte-monnaie et la peau :) Même si oui ça ne va pas faire plaisir à démak’up et consorts mais ils finiront par sortir leur version réutilisable aussi s’ils veulent continuer à vendre. En plus j’avais essayé les cotons dont tu parles et personnellement, je ne les ai pas trouvé doux du tout :( Pour le reste, ce que tu dis sur la sensibilité est très juste, il faut la voir comme un atout et pas une faiblesse. Et on y arrive de mieux en mieux avec l’âge en général.

  3. Merci pour cette article, ça me fait un peu plus prendre conscience qu’il faut que je prenne à bras le corps mon hyper sensibilité pour en faire un atout et ne pas penser que je suis juste faible à coté des autres qui sont toujours plus solide que moi.
    Peut être que sensibilité humaine, va avec la sensibilité de la peau, comme un reflet de se que l’on ressent à l’intérieur.

    Merci pour ce bel article. :)

  4. Tiens justement c’est mon tracas du moment : le coton ! :-D plus sérieusement, après moultes renseignements j’essaie le no coton … ma peau sensible et réactive a l’air d’apprécier. J’utilisais aussi cette marque sensitiv mais le frottement y a pas … la peau n’aime pas …
    Pour ce qui est de la sensibilité en elle même … idem cette angoisse de rougir … l’appréhension des regards … je suis en vieillissant plus en phase avec moi même mais on a beau travaillé là dessus, ca fait parti intégrante de notre personnalité et tu as raison il faut la considérer en tant que qualité, les personnes sensibles avec une reelle empathie sont tellement rares de nos jours …

  5. J’ai l’impression que tu me décris : émotive, anxieuse, rougis pour une réflexion anodine. J’assume totalement ma sensibilité (oui je peux pleurer en écoutant une chanson, en regardant un téléfilm débile) mais parfois elle me place dans des situation un peu gênantes ^^

  6. Nous avons un point en commun, car j’ai également une peau très sensible ! C’est pour cela que je fais vraiment attention aux marques que j’utilise. Je ne me sers pas de produits cosmétiques qui contiennent de l’alcool.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *